الجمعة، يناير 08، 2010

L’archiviste du XXIème siècle/Eric MICAELLI

Voici le résumé d'un papier sur les nouveaux rôles et défis que l'archiviste doit affronter, désormais dans une ère où l'évolution technologique laisse à la traîne les praticiens qui refusent de se mettre au diapason. Toute fois notre époque caractérisée par cet essor des nouvelles technologies et techniques, ne peut se passer des fondement de la pratique archivistique classique. Eric Micaelli nous brosse un tableau de situation des évolutions du métier et des implications sur la pratique archivistique tout en esquissant quelques méthodes pour relever le défi.

Dans l’inconscient collectif, la profession d’archiviste renvoie aux travaux de classement ingrats de papier poussiéreux effectués dans la pénombre d’une cave ou d’un grenier par quelques individus introvertis confortablement installés dans leur bulle, un peu hors du monde. Il se dégage rarement une vision différente d’un archiviste manager et gestionnaire, sachant analyser et identifier les contraintes d’une situation et dont la contribution méthodologique et les qualités d’organisation permettent de mettre en œuvre les leviers indispensables au fonctionnement réactif des structures administratives au regard de la mise en œuvre de leur archivage. Il est encore moins perçu par le profane, le rôle culturel indispensable de l’archiviste, dont l’action aux yeux du commun des mortels, ira plutôt au bénéfice du bibliothécaire ou du documentaliste.

Le rôle de l’archiviste au XXIème siècle doit impérativement suivre l’évolution de la société, dans laquelle désormais, le premier rôle presque exclusif d’hier s’agissant de l’archiviste essentiellement « acteur culturel » devra désormais être compléter par le rôle de l’archiviste « manager et gestionnaire » permettant d’une part, d’assurer la gestion efficiente du service dont il a la charge et d’autre part, répondre en tant qu’expert aux contraintes des administrations et proposer des solutions d’archivage réactives et efficaces.

I) L’archiviste « manager, gestionnaire, expert dans son métier »
II) L’archiviste « acteur culturel indispensable » ou le triomphe de la communication
III) L’archiviste du XXIème siècle et son environnement

Lien pour le texte complet : http://ericmicaelli.over-blog.com/article-l-archiviste-du-xxieme-siecle-41616574.html

ليست هناك تعليقات: